Ghostbusters – Les esprits affaiblis


Treize ans après la sortie de l’excellent SOS Fantômes sur l’ancienne génération, c’est au tour de Illfonic à proposer un titre sur la licence. Cependant, fini les missions scénarisées avec un début et une fin. Ici nous sommes dans un PvP complet et sans dénouement, où il faut adorer le gameplay pour y retourner inlassablement… Malgré un solide fan service, le jeu ne m’a pas absorbé et je vous explique pourquoi ci-dessous.


SUPPORT

PC / Playstation / Xbox (testé sur PC)

GENRE

Action/PvP

DÉVELOPPEUR

ÉDITEUR

Illfonic

SORTIE

18 octobre 2022

PRIX STANDARD

32 €

CLASSIFICATION

PEGI +12


RAPPEL : Une Critique est l’avis subjectif d’un des membres de la rédaction de Renegades. Elle a pour objectif de porter une opinion supplémentaire à un ensemble d’avis positifs comme négatifs, dont seul le lecteur pourra se faire sa propre opinion. Une Critique peut être débattue, avec les échanges d’opinions de chacun, mais n’est pas, une vision imposée aux autres par celui qui l’écrit. N’hésitez pas à venir débattre du sujet avec nous dans les commentaires ou sur Discord.


Dès les premières minutes, nous sommes immergés dans l’ambiance des films. D’autant que l’action se déroule quelque temps après le dernier long métrage, Afterlife. L’agence Ghostbusters reprend du service et nous sommes engagés dans l’équipe ! De nouveaux personnages nous forment au métier de chasseur de fantômes, mais ils ne sont pas bien passionnants…

 

 

Les mécaniques de jeu sont similaires au titre de 2009, un rayon de capture et un piège pour enfermer la boule de slime virevoltante. L’utilisation du canon à particule est simple et très amusante d’utilisation. On sent la résistance de la cible et un marqueur au sol permet de bien orienter le laser vers le boîtier. Du moins avec les IA… avec les joueurs c’est une autre paire de manches !

Incarner le fantôme se déclenche après quelques missions d’entraînement un peu scénarisées. Le gameplay de ce côté-là varie bien, des aptitudes permettent de mettre des bâtons dans les roues aux adversaires. Des attaques classiques, des jets de slime et bien d’autres sont au programme. L’objectif ici est de hanter la zone de jeu de diverses façons. On peut effrayer les civils pnj présents dans la zone, mettre des objets en mouvement ou bien sûr neutraliser les chasseurs (un court instant).

 

 

Le problème étant qu’il est assez simple pour le fantôme de s’échapper du rayon tracteur, pour peu que vous sachiez marteler un bouton rapidement. Même si plusieurs chasseurs se coordonnent, j’ai réussi à leur échapper un nombre de fois incalculable. Dès lors, la tactique est trop sophistiquée pour être appliquée avec des joueurs aléatoires. Il faut placer le piège au plus près de l’ennemi, sans quoi il s’échappe sans peine.

L’AVIS DU TESTEUR

Malgré un solide gameplay, on se lasse assez rapidement de la répétition des missions. Après quelques heures pour apprendre les subtilités du jeu, il n’y a plus vraiment de motivation pour progresser. Des contrats de recherche demandent de farmer de nombreuses heures pour être débloqués, ce qui n’ajoute pas vraiment de fun au tout… Le contenu est pour le moment trop limité pour créer un réel engouement. Les cinq niveaux disponibles sont parcourus en quelques parties, seul le fan service est irréprochable.

Appréciations détaillées ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *